L'histoire de la CPME

L'histoire de la CPME

Elu président en janvier 2015, François Asselin prend les rênes de la Confédération et impulse une nouvelle dynamique destinée à la préparer aux enjeux de demain et à servir toujours mieux ses TPE/PME adhérentes.

La CPME (ex-CGPME) en 8 dates

  • 1944 : Léon Gingembre, dirigeant d’une PME industrielle, crée la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises, afin de défendre et promouvoir les entreprises patrimoniales, celles dans lesquelles le chef d’entreprise investit son propre patrimoine, prenant ainsi un risque considérable.Il déclare : « Un patron de PME, c’est celui qui engage dans son entreprise tout son avoir financier, celui qui exerce des fonctions réelles et uniques de responsabilité et de gestion, celui qui met en jeu son savoir et, en cas d’échec, son honneur ! »
  • 1958 : la CGPME demande aux candidats aux élections législatives de souscrire à un programme d’engagement en faveur des PME. 220 députés adhèrent à l’amicale parlementaire des PME nouvellement créée.
  • 1972 : Léon Gingembre est reçu par le président Georges Pompidou. Il en résultera la loi Royer, d’orientation du Commerce et de l’Artisanat du 27 décembre 1973.
  • 1983 : pour la première fois, la CGPME préconise un très large engagement des PME-PMI aux élections municipales. Depuis, à chaque élection majeure, elle coordonne la prise de parole des entrepreneurs dans ces moments cruciaux pour se faire entendre.
  • 2003 : Planète PME, la première journée nationale de la CGPME se tient au Palais des congrès à Paris : 6 membres du gouvernement, 20 personnalités de l’économie française et 40 parlementaires y participent.
  • 2015 : François Asselin est élu président de la Confédération. Il impulse une feuille de route stratégique à horizon 2020 de renouveau de l’organisation, au service des TPE/PME.
  • 2017 : la CGPME devient la CPME. Un nouveau nom et une nouvelle identité visuelle, pour une organisation qui se projette dans l’avenir.
  • 2018 : la CPME est certifiée Engagement de service Quali’OP par AFNOR certification. Un label qui garantit la qualité et la fiabilité du service fourni aux adhérents.