Pillages des commerces : les seules déclarations ne peuvent plus suffire

Pillages des commerces : les seules déclarations ne peuvent plus suffire

Trop, c’est trop. Ce qui s’est passé sur les Champs Élysées samedi à Paris n’est que la répétition de ce que les commerçants ont déjà vécu. Il est inadmissible que cela ait pu se reproduire... en pire.

Aider les commerçants en prenant des mesures spécifiques est bien sûr utile. Mais le meilleur moyen de les aider est de faire en sorte qu’à Paris, comme partout sur le territoire national, ces inqualifiables débordements cessent.

Le gouvernement doit prendre les mesures qui relèvent de sa responsabilité. Maintenant.

Les seules déclarations ne peuvent plus suffire.