Vaccination

Vaccination en entreprise et gestion des cas Covid

Depuis le 25 février, une nouvelle phase de vaccination est ouverte aux 50-64 ans souffrant de comorbidités, administrée par les médecins de ville et les médecins du travail. Autre nouveauté, désormais en cas de test positif, le salarié doit s’isoler 10 jours.
La CPME vous explique tout.

Vaccination par le médecin du travail : comment ça marche ?

Les salariés doivent être volontaires et « doivent effectuer une démarche explicite » auprès du médecin du travail pour être vaccinés s’ils remplissent les critères d’âge et de pathologie ciblée (cf. annexe ci-dessous).

Ils peuvent aussi se faire vacciner par leur médecin traitant. Le médecin du travail a la possibilité de contacter directement le salarié éligible pour lui proposer la vaccination dès lors qu’il l’a identifié par le biais de son dossier médical et s’il a ses coordonnées.

A savoir

La confidentialité de cette vaccination doit être assurée vis-à-vis de l’employeur. La convocation individuelle du salarié ne doit pas passer par l’employeur. « S’ils doivent justifier de leur absence auprès de leur entreprise, ils informeront leur employeur du fait qu’ils rencontrent leur médecin du travail à leur demande, sans avoir à en préciser le motif. » précise la circulaire de la DGT du 16 février(annexe ci-dessous). Pour être vacciné, le salarié doit donc contacter directement son service de santé au travail (SST), sans passer par son employeur.

La mission principale de l’employeur est d’informer l’ensemble des salariés de cette possibilité de bénéficier de la vaccination par le SST (même ceux en activité partielle identifiées comme personnes vulnérables). Dans l’information de l’employeur, les coordonnées du médecin du travail pourront être rappelées, ainsi que les critères d’éligibilité à la vaccination. Cette information est recommandée mais pas obligatoire (voir le questions-réponses du ministère). 

C’est au médecin du travail de gérer les doses et les rendez-vous. Il doit également s’assurer du consentement du salarié etqu’il remplit bien les conditions d’âge et de pathologie pour être vacciné. 

Coût du vaccin

Le vaccin est gratuit et le ministère du Travail a assuré à la CPME que le coût de cette visite était inclus dans la cotisation annuelle versée par l’entreprise adhérente à son SST. La CPME a demandé au ministère de sécuriser les entreprises sur ce point, ce qui a été fait dans le questions-réponses du ministère du Travail.

Gestion des cas Covid-19 en entreprise

Les délais d’isolement à respecter en cas de suspicion de Covid-19 ont été mis à jour.
Contact avec une personne malade de Covid-19 ou encore infection au Covid-19, gestion de ces isolements par l’employeur : retrouvez dans notre matrice deux schémas qui vous expliquent la marche à suivre.

En effet, le ministère de la Santé avait déjà prolongé le délai d’isolement à 10 jours pour les personnes à risque de forme grave. Puis le ministre de la Santé a déclaré qu’en cas de test positif au Covid-19 (variante ou pas), le salarié doit s’isoler 10 jours. Cette durée reste de 7 jours pour les cas contacts.