3 collègues devant un écran

Tout savoir sur le plan de formation professionnelle en entreprise

Lundi 27 septembre, le Premier ministre a dévoilé un nouveau plan d’investissement dans les compétences. L’objectif : renforcer la formation des salariés et des demandeurs d’emploi.

Entrepreneurs, la CPME vous informe sur ces dispositifs.

Formation des salariés et des demandeurs d’emploi

A travers ce nouveau plan, le gouvernement souhaite adapter la formation des salariés et des demandeurs d’emploi à l’évolution des métiers avec « 1,4 milliard d’euros supplémentaires sur 2021 et 2022, dont 900 millions dès cette année et 500 millions l’année prochaine. » a déclaré Jean Castex.

Pour les PME de 51 à 300 salariés, « qui n’ont plus accès au fonds mutualisés depuis la réforme de 2018 », le Premier ministre a annoncé la mise à disposition de 600 millions d’euros pour former leurs salariés.

Ce plan prévoit de systématiser le recours à la préparation opérationnelle à l’emploi (POE). C’était une demande forte de la CPME de remettre l’entreprise au cœur du dispositif de la formation, et avoir des formations adaptées aux compétences dont elles ont besoin. Selon le Premier ministre, 85% de ceux qui suivent ces formations « trouvent un emploi ».

Contrats de professionnalisation

Pour les chômeurs de longue durée, Jean Castex veut favoriser le recours aux contrats de professionnalisation. Pour les entreprises, les aides à l’embauche passent à 5000€ pour un mineur et 8000€ pour une personne majeure, et ce, jusqu’à fin 2022. « Six mois après un contrat de professionnalisation, sept personnes sur dix sont en emploi », a affirmé le chef du gouvernement.

Alors que les PME sont confrontées à une pénurie de main d’œuvre sans précédent, la CPME a milité sans relâche pour renforcer le nombre de formations en entreprise via les préparations opérationnelles à l’emploi (POE). Elle a donc salué ce plan qui va dans le bon sens, et s’est félicitée d’avoir été entendue par l’exécutif.