Employé BTP

Actualité sociale des PME : les propositions de la CPME au Premier ministre

Hier soir, François Asselin, le président de la CPME, Eric Chevée, vice-président CPME en charge des Affaires sociales et Marie Dupuis-Courtes, vice-présidente CPME chargée de l’Education et de la Formation, ont rencontré le Premier ministre Jean Castex, ainsi qu'Elisabeth Borne, ministre du Travail, à Matignon.

L’objectif ? Faire le point sur l’actualité des PME et les réformes sociales en chantier. L’opportunité pour la CPME de présenter des solutions pour les entrepreneurs.

Difficultés de recrutement, dispositifs gouvernementaux de soutien aux entreprises impactées par la crise et le pass sanitaire, ont nourri ces échanges. Quant aux grandes réformes sociales, la CPME a également affirmé ses positions. 

Pénurie de main d’œuvre

Pour la CPME, l’une des clés pour résoudre les difficultés de recrutement est celle de la formation professionnelle des demandeurs d’emploi. François Asselin a déclaré au micro de BFM Business: « il faut remettre au centre du dispositif les entreprises et les branches professionnelles. Mettons les demandeurs d’emploi en milieu professionnel »

Il faut repenser le dispositif de formation professionnelle, en partant du besoin des entreprises en matière de recrutement et de compétences recherchées.« Nous sommes très attachés à la valeur travail » a-t-il également plaidé.

Seconde proposition de la CPME : exonérer de charges patronales les heures supplémentaires, afin de donner du pouvoir d’achat aux salariés et ainsi, aider les entreprises face à leurs besoins de main d'oeuvre.

Réformes des retraites et de l’assurance-chômage

Sur la question des retraites, François Asselin estime qu’une mesure d’âge est nécessaire : « cela reste le moyen le moins douloureux pour équilibrer le régime. Et avec une règle d’or : pas d’endettement ! »


Il est favorable à la mise en place de la réforme de l’assurance-chômage au 1er octobre : « à la CPME, on se battra toujours pour le travail, avant de se battre pour des aides ».

François Asselin a précisé ces positions dans la matinale de BFM Business le 1er septembre et Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CPME, est revenu sur les échanges de la CPME à Matignon, dans la matinale de RFI le 3 septembre.