Outre-Mer rencontre

Rencontres ministérielles et parlementaires : la CPME océanique à l’honneur

Une délégation de CPME ultramarines menée par Dominique Vienne, membre du Comité exécutif en charge de la CPME océanique, s’est réunie cette semaine pour évoquer les problématiques particulières qui touchent les chefs d’entreprise de ces territoires. Ateliers et travaux, rencontres institutionnelles et politiques ont été au programme de ces journées, entre Paris et le Parlement européen à Strasbourg.

Céline Rose, présidente CPME Martinique, Nicole Moreau, présidente CPME Nouvelle Calédonie, Jean-Christophe Bélivier, président CPME Guadeloupe, Christophe Plée, président CPME Polynésie française et Joël Sorres, administrateur CPME Réunion ont rencontré les représentants du ministère des Outre-mer et les parlementaires de leurs territoires.

Ils ont évoqué l’inflation, les difficultés de recrutement et d’approvisionnement, la fiscalité, les délais de paiement qui frappent de plein fouet les dirigeants ultramarins.

Mardi 22 novembre, le 10ème anniversaire des Rencontres économiques du Pacifique Sud, organisées par la représentation patronale du Pacifique Sud a eu lieu avec l’accompagnement du ministère des Outre-mer et avec l'intervention de Jean-François Carenco, ministre délégué chargé des Outre-mer. L’occasion de revenir sur les avancées et travaux réalisés ces 10 dernières années et d’évoquer les problématiques touchant plus spécifiquement ces territoires, bien que les enjeux partagés dépassent le cadre géographique du Pacifique : défiscalisation, commerce et rayonnement international, innovation, ancrage territorial, accompagnement bancaire, climat…

Mercredi 23 novembre, des rencontres bilatérales ont eu lieu entre la délégation CPME et 6 eurodéputés de différents partis : Caroline Roose (Les Verts), Younous Omarjee (LFI, président de la commission du développement régional), Stéphane Bijoux (Renaissance), Pierre Karleskind (Renaissance), président de la commission de la pêche, François Alfonsi (Les Verts), Max Orville (Renaissance).

L'opportunité de présenter le plan d’action de la CPME pour une France océanique forte. De nombreuses pistes de travail ont ainsi été identifiées pour redonner à ces territoires et aux TME-PME qui s’y trouvent, leur place stratégique, parmi lesquelles :

  • Faciliter l’accès aux programmes et financements européens (simplifier, préfinancer et accompagner)
  • Redéfinir le cadre européen des aides d’Etat (aides de minimis)
  • Se positionner sur les retards de paiement et la révision de la directive
  • Appréhender les RUP comme des territoires de solutions (souveraineté alimentaire par exemple)

*Légende photo du haut (de gauche à droite) : Joël Sorres, Dominique Vienne, Younous Omarjee, Céline Rose, Jean-Christophe Bélivier