Emmanuel Macron et François Asselin

Les partenaires sociaux réunis à l’Elysée pour parler crise et Europe sociale

François Asselin a participé à la réunion des partenaires sociaux réunis autour du président de la République, le 29 avril, en prévision du sommet social européen du 7 mai, pour débattre des prochaines étapes de l'Europe sociale.

Sur fond de crise sanitaire et d’une relance qui se fait attendre, le président de la CPME a réitéré plusieurs propositions :

  • Le cadre temporaire européen pour les aides d’Etat doit être maintenu en vigueur aussi longtemps que nécessaire pour permettre la prolongation des mesures de crise et donner aux entreprises le temps de se relancer
  • Le prêt de consolidation souhaité par la CPME pour regrouper l’ensemble des dettes des entreprises doit être mis en œuvre et bénéficier d’un délai de remboursement élargi, comme l’Europe le permet
  • Une concurrence équitable et durable doit être assurée, ce qui impose de revoir la proposition de directive sur les salaires minima qui n’apporte pas de solution au dumping social ou certaines initiatives sur les travailleurs des plateformes qui créeront de nouvelles distorsions de concurrence
  • Les employeurs doivent être davantage impliqués dans la gestion de la définition des besoins en compétences pour mieux répondre à leur évolution, notamment pour assurer la transition durable et numérique

Enfin, François Asselin a mis en garde contre les nouvelles contraintes réglementaires qui freineraient la relance (transparence des rémunérations, devoir de vigilance, publication d’informations non-financières, taxonomie et « ratio vert »), en martelant la nécessité de favoriser des démarches volontaires, proportionnées et incitatives pour les PME.