CES 2023

La CPME au CES Las Vegas : un millésime de qualité

Du 4 au 8 janvier dernier, une délégation de 30 dirigeants de PME françaises s’est rendue au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, sous l’égide de la CPME.

Plus grand salon mondial des nouvelles technologies, il s’étend sur pas moins de 18 hectares, avec 4000 stands sur plusieurs sites et 120 000 visiteurs.

Menée par François Asselin, la délégation CPME a arpenté les allées du salon et ses toutes dernières innovations. L’opportunité d’échanger avec le ministre chargé de la Transition numérique Jean-Noël Barrot, venu à la rencontre de la French tech et des PME tricolores.

Un millésime de grande qualité dominé par une très forte présence des start-up françaises et sud-coréennes. Les faits marquants de cette édition.

Si les téléviseurs sont toujours une attraction phare du CES, ils n’en sont plus les grandes vedettes et ne présentent pas de réelles innovations de rupture en dehors du passage au sans-fil (LG). A l’inverse, la voiture et les nouvelles mobilités sont partout. Elles ont envahi le nouveau et gigantesque hall West du Las Vegas Convention Center (LVCC). Deux vecteurs : automatisation de la conduite et électrification de la motorisation. Quelques pépites : le tracteur John Deere entièrement électrique ; le Caterpillar télécommandé ; la BMW i Vision Dee « caméléon », 1er véhicule dont la carrosserie change de couleur en temps réel (technologie E Ink), Bosch et Sony qui débarquent sur le marché de l’automobile, la navette Mobis de Hyundai. La voiture intègre tous les secteurs : gaming, paiements, chargeurs, et se connecte à la smart city.

Beaucoup d’annonces et de promesses sur l’énergie et le médical : fibre optique pour retarder l’évolution de la maladie de Parkinson (CEA), outil pour accélérer et sécuriser le diagnostic des cancers (Admir), micro-batterie miniature pour réaliser des implants médicaux pour des cas d’usage bien précis et mesurer, sans intervention du patient, la pression intraoculaire (prévention du glaucome), intracrânienne (suivi des AVC, de l'hydrocéphalie) ou cardiaque (hypertension), .

Les plus grandes innovations sont le fait des start-up regroupées sur l’Eurêka Park. Quelques exemples :

  • BeFC conçoit des piles écologiques faites avec du papier et des enzymes,
  • Meropy a créé un robot pour accompagner les agriculteurs (fait remonter les informations sur les herbes et insectes indésirables, l’état de sécheresse, ...) permettant d'utiliser le bon produit au bon moment et de rationaliser la pratique.
  • La start-up toulousaine Skyted a présenté un nouveau concept de masque individuel, muni d'un absorbeur de son pour passer des appels silencieux et sécurisés en public (brevet Onera). La commercialisation est attendue pour fin 2023 et le masque sera réalisé sur-mesure. Un bon outil pour les open-space et les transports en commun !
  • La « vitre » révolutionne la visio conférence avec des fenêtres digitales qui « téléportent » les personnes en présentiel et en taille réelle. Idéal pour les formations multi-sites !

Légende photo du haut : François Asselin et la délégation CPME échangent avec le ministre Jean-Noël Barrot.