salariés restauration

Directive européenne sur la transparence des rémunérations femmes-hommes

La CPME se positionne sur la proposition de directive européenne relative à la transparence des rémunérations entre femmes et hommes. 

Une proposition de directive vise à renforcer l’application du principe d’égalité des rémunérations entre hommes et femmes pour un même travail ou un travail de même valeur par la transparence des rémunérations et les mécanismes d’exécution.

La CPME accueille favorablement la volonté de la Commission européenne d’adopter des mesures concrètes pour améliorer la transparence salariale et atteindre l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes.

Mais elle estime que :

  • Les TPE-PME doivent être dûment accompagnées dans l’application de l’égalité de rémunération ;
  • Seules des mesures incitatives et une approche volontaire permettront de de diffuser cette démarche au sein des petites et moyennes entreprises pour qui toute charge administrative supplémentaire est un frein.