Commission européenne

De nouvelles restrictions aux déplacements dans l’Union européenne

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a adopté le 1er février 2021 une nouvelle recommandation concernant l’approche coordonnée des restrictions à la libre circulation liées à la pandémie de Covid-19 au sein de l’UE. 
A l’heure actuelle, tous les déplacements non-essentiels sont fortement découragés. Seuls les déplacements essentiels doivent être préservés.

Les nouvelles dispositions sont les suivantes : 

  • Une nouvelle catégorie de régions a été créée : la couleur « rouge foncé » désigne désormais les zones où le virus et ses variants sont en circulation très active (zones où le taux cumulé de notifications de cas de Covid-19 sur 14 jours est de 500 pour 100 000 personnes ou plus), 
  • Pour décourager les déplacements non-essentiels, les Etats membres devraient exiger des personnes voyageant depuis une zone classée « rouge foncé » de réaliser : 
    • un test de dépistage avant leur arrivée, 
    • une quarantaine ou un auto-isolement.
  • Les Etats membres peuvent également demander aux voyageurs en provenance des autres zones (orange, rouge et grise) d’effectuer un test de dépistage avant leur départ.
  • Pour prendre en compte les spécificités des prestataires/salariés du secteur des transports et des frontaliers, ces derniers ne devraient en principe pas être tenus de subir de tests. 
  • Si les Etats membres étaient amenés à exiger des tests, les travailleurs du secteur des transports devraient avoir la possibilité de passer des tests antigéniques et les frontaliers des tests à fréquence proportionnée. 

Concernant les pays tiers, les conditions d’entrée de leurs ressortissants vont être également durcies. La liste des pays tiers dont les ressortissants peuvent venir en France sans condition d’entrée est en cours de révision.