salle de restaurant vide

Impact économique du Covid-19 : la CPME sonne l’alerte

Alors que le gouvernement va réunir un nouveau Conseil de défense sanitaire le 6 décembre, la CPME s’inquiète des premières conséquences de la 5ème vague de la pandémie sur l’activité des TPE-PME, et plaide pour des mesures d’urgence au profit des secteurs concernés. 

Conséquences sur l’événementiel tout d’abord, avec plus de la moitié (56%) des événements programmés en décembre, qui sont annulés selon le SAE (Syndicat des activités évènementielles). Un revers pour l’ensemble des professions qui en dépendent, comme les traiteurs qui réalisent une part très conséquente de leur chiffre d’affaires sur la période de fin d’année. 

Les salles de sport sont à nouveau en première ligne des annulations. L’hôtellerie-restauration, ensuite. Une enquête menée par l’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie restauration) révèle que les annulations pour les semaines à venir sont constatées par 65% des professionnels. Un chiffre sans appel. 

Dans ce contexte, la CPME préconise l’instauration d’aides sectorielles ciblées sur les entreprises impactées, une démarche ciblée qui ne signerait pas le retour, pour autant, du « quoi qu’il en coûte ».