François Asselin face caméra

Nouvelles restrictions sanitaires : la réaction de la CPME

Mercredi soir, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé le durcissement des mesures sanitaires, dont la fermeture des bars et restaurants en Guadeloupe et à Aix-Marseille ou encore celle des salles de sport. François Asselin a vivement réagi ce matin sur Europe 1 et a proposé des solutions pour les TPE-PME frappées de plein fouet.

"Il faut continuer à soutenir les TPE et PME et investir pour que ça aille les irriguer. Ce n'est pas à partir de Bercy que l'on va s'adresser à 1,8 million d'entreprises qui ont au moins un salarié !

Invité de la matinale d’Europe 1, François Asselin a plaidé pour des mesures concrètes en faveur des petites entreprises au micro de Sonia Mabrouk : 

  • Annuler les charges sociales des entreprises contraintes à fermer
  • Considérer les dettes sociales des indépendants comme des dettes de la personne morale (l'entreprise) et non de la personne physique
  • Ouvrir le 2ème niveau du fonds de solidarité aux indépendants (jusqu'à 10 000€)

Concernant le plan de relance, le président de la CPME martèle : "L'intendance doit suivre ! Il faut descendre dans les territoires et faire confiance aux acteurs dans les régions."

Aujourd'hui, la CPME se réunit avec Bruno Le Maire pour travailler à des solutions efficaces en faveur des TPE-PME, confrontées aux restrictions.