Centrale environnement partenaire engagé pour la nature

La CPME reconnue « Partenaire engagé pour la nature »

Ce programme porté par l’Office français de la biodiversité (OFB), qui dépend des ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture, s’adresse aux associations portant une action collective de fédération et d'accompagnement d'acteurs en faveur de la biodiversité. Il compte 36 structures. 

La CPME se félicite de sa reconnaissance en tant que Partenaire engagé pour la nature (PEN) et elle entend décliner son action sur 3 axes : sensibiliser, accompagner, mobiliser.

Cette action de sensibilisation des entreprises aux enjeux de la biodiversité a débuté avec la publication, en janvier 2021, du guide « PME, pourquoi et comment agir pour protéger la biodiversité ? ». Ce document, co-réalisé avec le Comité 21, a pour objectif de donner aux entreprises un premier aperçu des outils existants pour mettre en place une démarche en faveur de la biodiversité, et de les aider à identifier les acteurs qui pourront les y accompagner. 

La CPME a également mis en place un groupe de travail Biodiversité au sein de sa commission Environnement et Développement durable afin de favoriser les échanges et le partage de bonnes pratiques sur ce sujet. Dans les mois à venir, plusieurs réunions d’informations et actions pédagogiques à destination de ses adhérents, fédérations professionnelles et CPME territoriales, seront organisées pour que chacun s’approprie cet enjeu et les différents dispositifs mis en place par l’OFB tels que PEN et « Entreprises engagées pour la Nature » (EEN). 

Le plan d’action de la CPME fera l’objet d’un suivi et ses résultats seront mesurés par des indicateurs.

La finalité est de sensibiliser le réseau CPME à l’enjeu biodiversité ainsi que de contribuer à l’engagement de nouveaux partenaires et entreprises en favorisant le partage de pratiques vertueuses et en valorisant les initiatives d’entrepreneurs. 

Un sujet directement corrélé à l’enjeu climat, et particulièrement important dans un contexte européen et international très mobilisé sur cette question, compte tenu des nombreuses attentes de la société civile en vue de la COP 15 Biodiversité et des discussions sur un nouveau cadre mondial de protection de la biodiversité.