Cuisiniers

Discours du président de la République : soulagée par la réouverture des commerces, la CPME se mobilise pour les secteurs en difficulté

Après une intense mobilisation de l’ensemble de son réseau, la CPME se félicite d’avoir été entendue. Les commerçants mis à l’arrêt depuis un mois vont pouvoir se remettre au travail en cette période cruciale d’achats de Noël.

Cependant, une mauvaise nouvelle est venue atténuer l'annonce d’Emmanuel Macron. Le président a déclaré hier soir que les restaurants ou salles de sport qui resteront fermés jusqu’au 20 janvier, pourront opter entre le fonds de solidarité ou une somme correspondant à 20% de leur chiffre d’affaires 2019. Et ce matin, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé que cette dernière mesure sur le chiffre d’affaires était plafonnée à 100 000 €, même si la CPME attend plus de précisions sur cette mesure, elle est préoccupée pour ces professionnels très durement frappés par cette seconde fermeture administrative.

Autre sujet d’inquiétude pour la Confédération des PME, les activités connexes des secteurs fermés qui n’ont pas accès aux dispositifs d’aides, alors-même qu’ils sont sévèrement impactés. Les activités de montagne se retrouvent également en grande difficulté avec l’annonce de leur fermeture qui enjambe les vacances de Noël. 

Enfin, la CPME poursuit son combat pour que les aides ne soient pas circonscrites aux entreprises de moins de 50 salariés, laissant ainsi nombre de PME sur le bord de la route dans une période économiquement très difficile, le pays restant confiné pendant encore trois semaines.