CESE-CESR

Calendrier

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          

  Février 2017  

 

Rechercher

 
Pavé de gauche
 

zoomsur.gif

Pavé de gauche 2
Pavé de gauche 3
Pavé de gauche 4
Accueil > Social - Formation > Santé-sécurité au travail > Les critiques sur le compte personnel de prévention de la pénibilité et l’action de la CGPME en la matière
Social - Formation

Les critiques sur le compte personnel de prévention de la pénibilité et l’action de la CGPME en la matière

Le « compte personnel de prévention de la pénibilité », entièrement financé par les entreprises, devrait entraîner un surcoût annuel pour celles-ci estimé, selon le Gouvernement, à 500 ou 600 Millions d’euros au début du dispositif (2015-2016), 1 Milliard en 2030 et 2,5 Milliards en 2040. 

Ce surcoût risque d’ailleurs d’être beaucoup plus important, sachant que la Loi prévoit non seulement une cotisation due par tous les employeurs (allant jusqu’à 0,2 % de la masse salariale) mais aussi une cotisation additionnelle pour les employeurs ayant des salariés bénéficiaires du « compte personnel de prévention de la pénibilité » allant jusqu’à 1,6 % de la masse salariale.

 

  En savoir plus