Retour à l'accueil
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Blogger Partager sur Tumblr Partager sur Pinterest Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn Flux RSS de cgpme.fr Application IOS CGPME
Cotisations Sociales sur les dividendes : la coupe est pleine !

Le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS), adopté hier soir, vient de porter un nouveau coup aux entrepreneurs en soumettant, au-delà des Travailleurs Non-Salariés (TNS) les dividendes versés par les Sociétés Anonymes (SA) et les Sociétés par Actions Simplifiées (SAS), essentiellement des TPE, au paiement de cotisations sociales.

Au-delà de son aspect pénalisant sur un plan financier - l'ensemble des mesures adoptées depuis 2012 représentant déjà plus de 1 milliard € de prélèvements supplémentaires sur les non-salariés - cette mesure vise ceux qui prennent des risques en choisissant de se rémunérer - ou pas - en fonction des résultats de l'entreprise.

Cibler les entrepreneurs à risques, c'est s'attaquer délibérément à l'esprit d'entreprise. Foin des discours, la France fait ainsi le choix du salariat contre la création d'entreprise.

La CGPME qui a rencontré ce matin même la Présidente de la Commission des Finances du Sénat, Michèle André, en appelle aujourd'hui aux sénateurs qui savent, eux, que la richesse du tissu économique français repose sur le dynamisme de TPE/PME qu'il convient d'encourager plutôt que de pénaliser.

La Confédération ne cesse d'alerter sur l'exaspération grandissante des chefs d'entreprise qui ne peuvent se contenter de discours lénifiants face à une nouvelle avalanche de taxes ou de contraintes nouvelles telles que la pénibilité.

La coupe est pleine. S'il faut descendre dans la rue, nous le ferons.
 

Désabonnement des lettres d'information

Confédération des Petites et Moyennes Entreprises - 10 Terrasse Bellini 92806 PUTEAUX Cedex FRANCE
Tél : 01.47.62.73.73 - Fax : 01.47.73.08.86